VOYAGE À BALI – CONSEILS ET IMPRESSIONS

Cela fait déjà 1 mois que j’ai quitté l’île des dieux ! Et une une chose qui est sure c’est que Bali laisse des traces! Il y a 4 ans lors de mon premier passage en Indonésie, il était hors de question que je m’arrête sur Bali. Beaucoup de personnes m’avaient dit que cette île était trop touristique et à l’époque je cherchais quelque chose de plus authentique.

Mais 4 ans plus tard, mon sac sur le dos, j’ai décidé de découvrir cette île et sa culture et ainsi me faire ma propre opinion !

Au bout d’un mois sur place, la culture balinaise m’a complètement fait tourner la tête ! Entre ses habitants, ses traditions, ses rituels religieux, son rythme, son ambiance, ses croyances, Bali est une île enivrante. Elle m’a fait ressentir des choses que je n’avais jamais ressenti auparavant! (que cela soit bon ou mauvais).

https://www.instagram.com/p/BJcGRwzjq6M/?taken-by=littlebirdyworld

SANUR :

J’ai passé mes premiers jours sur Sanur, une station balnéaire à l’Est de Bali. Tout y est : Bars, restaurants, pharmacie, coiffeurs, hôtels, homestays, boutiques de souvenirs, massages… Je logeais dans une homestay tout à fait charmante et avec de l’eau chaude s’il vous plaît!! (Un luxe pour moi car sur Karimunjawa, il n’ y avait pas d’eau chaude). Et effectivement, il y a des touristes partout ! Mais cela ne m’a pas empêché de passer de bons moments. J’ai trouvé cet endroit plutôt familial et assez calme ! Ce qui m’a beaucoup plus.

OU MANGER SUR SANUR :

Je vous conseille de prendre votre petit déjeuner chez Owl . Croyez moi leurs petits déjeuners sont à tomber par terre ! Pour le déjeuner allez sans hésiter chez Warung Little Bird ! Le décor est top et les plats délicieux ! Et pour un moment plus décontracté, le soir je vous conseille vivement d’aller à Sanur beach Grove.

bali-the-owl-sanur

bali-warung-little-bird-sanur

 

OU DORMIR  SUR SANUR :

Vinandaka Homestay. Cet homestay se situe au centre de Sanur au fond d’une cour. Les propriétaires sont sympathiques et très serviables. La chambre est propre et le prix est plus que raisonnable. Pas de petit déjeuner inclus.

NUSA LEMBONGAN – NUSA PENIDA :

J’ai quitté Sanur pour me rendre sur deux petites îles proches de Bali : Nusa Lembongan et Nusa Penida ! En quelques mots, ces deux îles valent le coup ! N’ayez aucune hésitation ! Elles sont touristiques mais beaucoup moins développées que Bali. Vous y découvrirez des merveilles de la nature et une ambiance chaleureuse. J’ai également découvert la culture d’algues et le métier à tisser qui sont deux activités très présentes sur les deux îles. L’un de mes moments préférés sur « Bali ».

 

voyage-a-bali-mes-conseils-et-impressions

nusa penida

nusa-lembongan-bali-culture-dalgues

 

 

OU DORMIR SUR LEMBONGAN :

Chili House Lembongan Homestay. J’ai beaucoup aimé cet endroit. Les chambres étaient propres, l’accueil impeccable. Et l’emplacement idéal!

OU SE FAIRE MASSER SUR LEMBONGAN :

Kayana Spa. Ici vous êtes massés par de vraies masseuses ! D’où les prix un peu plus élevés ! J’y suis allée deux fois : j’ai testé et approuvé le soin ayurvédique et le soin à base d’Aloé vera. (J’ai halluciné quand j’ai vu un homme arriver avec des tiges d’Aloé Vera fraîchement coupées. Plus frais, tu meures!)

OU MANGER/BOIRE UN VERRE SUR LEMBONGAN :

Blue Corner café. Après un bon cocktail et quelques fajitas face à la mer, à coté d’une piscine à débordement, il vous sera impossible de résister à un moment de farniente au Blue Corner Café… Le décor est parfait pour se poser quelques heures et ne penser à rien !

blue-corner-cafe-nusa-lembongan-bali

OU NE PAS DORMIR SUR PENIDA :

FULL MUN BUNGALOW: J’ai trouvé l’accueil assez directif. L’ameublement dans la chambre était plus que sommaire et le petit déjeuner infâme. (C’est la première fois que je dis ça…mais ce jour là c’était le cas ! Vous pourrez trouver beaucoup mieux ailleurs! On sent que c’est juste une enseigne qui fait du business.  À éviter!)

OU MANGER/BOIRE UN VERRE SUR PENIDA :

WARUNG PONDOK et au PENIDA COLADA: Ambiance chaleureuse face à la mer, nourriture délicieuse et de très bons cocktails chez Penida Colada !

UBUD :

Après quelques jours passés sur ces îles paradisiaques, j’ai décidé de me rendre sur Ubud. J’ai fait le choix de loger à Sukawati à 20 minutes du centre de Ubud.

C’est ici que j’ai passé le plus de temps. Des mon arrivée, je me suis rendue à la librairie Pondok Pekak pour m’inscrire à un cours de danse balinaise ! Un pur moment ! J’ai adoré cet apprentissage. J’étais la seule élève, ce qui était un plus ! Quelques jours plus tard je me suis essayée à un cours de musique suite à une rencontre avec des enfants jouant de cet instrument seuls dans un temple. Ce moment est l’un des plus émouvant que j’ai vécu sur l’île. Imaginez vous entrain de rouler en scooter à la nuit tombée et d’entendre soudainement une mélodie que vous n’avez jamais entendu auparavant. Et que lorsque vous vous approchez, vous découvrez une quinzaine d’enfants seuls dans un temple, entrain de jouer du Gamelan (Instrument traditionel). C’était juste Waouh !

bali-cours-de-danse-balinaise

bali-ubud-musique-balinaise

J’ai ensuite visité quelques temples et mon préféré est sans aucun doute PURA TIRTA EMPUL et sa source sacrée. Il me semble que c’est l’un des meilleurs endroit pour découvrir la religion Hindou. Il y a une atmosphère particulaire surtout après avoir accompli le rite de purification dans le bassin d’eau sacrée au coté des balinais. Ce lieu est tout simplement merveilleux !

bali-temple-empul

Un autre temple qui m’a marqué est celui de GUNUNG KAWI. Arrivée tôt le matin, j’ai trouvé ce site totalement envoûtant avec ses rizières, ses caves vides et ses monuments mystiques. J’ai aimé me balader durant des heures dans ce décor mystérieux.

bali-gunung-kawi

À la suite de cela, je me suis rendue au site de TEGALALANG RICE TERACE. Soit disant l’un des plus beaux endroits pour voir des rizières à Bali. Et bien, ce ne fut pas le cas pour moi. Certainement parce qu’il y avait une masse de touristes, et que les rizières étaient sèches. Mais j’ai eu la chance de planter moi même du riz à quelques kilomètres de là. Une expérience unique dans son genre surtout quand celle ci n’est pas prévue et que vous la partagez avec des locaux . Un moment d’échange instance en sachant que notre seul moyen de communication était le sourire.

bali-riziere

OU DORMIR SUR UBUD :

CHEZ IDA: Une homestay ou on se sent chez soi ! Ida, le propriétaire parle français. Le jardin fleuri est un endroit ou il est agréable de se poser un instant devant la piscine. Je ne devais y rester que 3 jours et j’y suis finalement restée 15 jours.

OU MANGER SUR UBUD :

FAIR WARUNG BALÉ: 1 repas = des soins offerts aux enfants qui en ont besoin. Déjà que le concept est génial, les plats sont quand à eux délicieux. J’y suis allée deux fois! Attention, il peut y avoir de l’attente à l’arrivée si vous n’avez pas réservé (comme moi) car le restaurant cartonne !

bali-ubud-fair-warung-bale

MELTING WOK WARUNG: Une autre adresse sympa tenue par une française qui a du peps ! Pareils, j’y suis allée deux fois de suite ! Je me souviens avoir pris le plat du jour, poulet, coco, coriandre… Un plaisir à chaque bouchée.

LE MOULIN: crêperie tenue par un français (encore!) Bon là c’est parce que j’en pouvais plus des Nazi Goreng et des nouilles… Une bonne crêpe aux trois fromages et une énorme crêpe au chocolat maison et ça va tout de suite beaucoup mieux ! J’avais l’impression d’être à la maison ! Et sincèrement c’est la meilleure crêpe bretonne que j’ai mangé dans ma vie !

WARUNG PADI ORGANIC: en plein cœur des rizières. Je m’y suis arrêtée par hasard mais surtout parce que j’avais faim. Le cadre est reposant et charmant. De plus le plat était savoureux mais niveau quantité c’était un peu juste. J’ai du recommander une seconde assiette. Et même là, je n’étais pas rassasiée.

LES CONFITURES CHEZ MICHÉLE: Alors les amis, vous allez vous en prendre plein les papilles ! Il faut absolument que vous goûtiez toutes ces confitures, plus exotiques les unes que les autres. Installez vous et commandez vous une crêpe et profitez de chaque bouchée !

SUKAWATI:

Sukawati est un village qui se situe à une vingtaine de minutes de Ubud . Il est très riche culturellement et c’est ici que j’ai vraiment découvert ce qu’était la culture balinaise. À tel point que j’ai assisté malgré moi à un combat de coq ( j’étais entrain de prendre quelques photos, quand une tonne de motorbikes n’arrêtaient pas de passer. Du coup curieuse que je suis, je voulais absolument voir ce qu’il se passait. Plus je m’approchais, plus j’entendais des personnes crier. J’ai passé un petit portail et me suis avancée vers une sorte de mini arène ou se situait une centaine d’hommes qui brandissaient des billets et criaient quelques mots en indonésien. Le pire c’est que comme une idiote j’ai filmé et pris des photos sans comprendre ce qu’il se passait. C’est seulement au bout de quelques minutes que j’ai compris que je me trouvais en plein cœur d’un combat de coq…Autant vous dire que je suis vite partie de là…J’ai appris plus tard par Ida que cela faisait parti intégrante de la culture balinaise et que normalement j’aurai du payer pour assister à ça. Ça m’a retourné l’estomac. Moi qui croyais que c’était que dans les films…Naïve que je suis. Heureusement pour moi, j’ai pu découvrir des choses bien plus soft comme lorsque j’ai été invité à suivre un cortège pour la cérémonie de la purification de l’eau de la rivière du village. J’ai également assister (pas jusqu’au bout ) à une cérémonie de crémation en l’honneur d’une célèbre danseuse balinaise. Sans compter que j’ai été présente à plusieurs messes hindou ou balinais et balinaises se laissaient aller aux rites religieux en offrant leurs offrandes aux dieux…

bali-sukawati-village

bali-messes

bali-cremation-royale-ubud

bali-sukawati

 

J’ai préféré ce village plus authentique que Ubud. Qui selon moi est une ville créée pour les touristes. C’est pourquoi vous ne verrez aucun indonésien dans les rues sauf en tant que serveurs dans les restaurants ou entant que vendeurs dans les boutiques.

Autre chose qui m’a un petit peu dérangé sur l’île c’est qu’il est difficile de faire les choses par soi même. Chaque recoin naturel est prétexte au tourisme. Du coup soit vous payez l’entrée (bon ça ok, je peux comprendre) ou soit on vous oblige à être accompagné et du coup vous devez partir à telle heure et rentrer à une heure précise. Vous perdez un peu de votre liberté je trouve. Mais à par cela Bali ne m’a pas laissé indifférente. Je suis heureuse d’être venue et d’avoir vécu celle belle expérience par moi même. Je pense que Bali plaît beaucoup sinon elle ne serait pas aussi touristique. C’est donc que la majorité des personnes y trouvent leur compte !

Donc pour répondre à la question Est ce que ça vaut la peine d’aller à Bali : La réponse est OUI sans aucun doute !

Alors prêt à partir ?

♡ Si tu as aimé cet article, n’hésites pas à laisser un commentaire et à partager! ♡

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article:

  • bali blog voyage 2016
  • VOTRE VOYAGE A BALI IMPRESSIONS